LinkedIn a lancé en janvier dernier le service de cartographie de sa plateforme, inmaps. A partir de son compte personnel, il est possible de cartographies ses réseaux d’affinités, clusterisés par des couleurs (et il faut avoir au moins 50 relations pour lancer le système en ligne qui fonctionne aujourd’hui pour plus de 100 millions de comptes).


Basé sur certains principes de spatialisation issus de Gephi, le système est né de la rencontre (inévitable) entre une plateforme de réseau social et Gephi qui a reçu en septembre une récompense au JavaOne 2010. On avait déjà vu DJ Patil en juin 2010 commenter des cartographies de son propre univers sur Linkedin et Mathieu Bastian (ingénieur UTC, membre de Webatlas), lead developer de Gephi, venir renforcer l’équipe en Californie (après avoir travaillé avec moi à l’INIST sur des projets comme EDWoS). Linkedin développe aussi un service de recherche de compétences, « Skills and Expertise« , qui mériterait aussi  d’être couplé à une interface cartographique… »