Voici le chapitre 5 des Chroniques du Web. Ce chapitre déroule les conséquences qu’eut pour moi, et tous ceux qui m’accompagnaient, la conception d’un modèle du web en couches distinctes. Les principes qu’annonçait ce modèle en layers a permis de mieux concevoir le web comme système complexe et distribué. Mais, au delà, c’est un processus de développement d’outils web expérimentaux qui a marqué notre activité pendant plusieurs années. C’est dans cet univers partagé avec des étudiants de l’U.T.C. et de jeunes ingénieurs que sont nés quelques grands projets pour lesquels j’ai toujours autant d’admiration pour l’engagement qu’ils ont nécessité: TARENTe, le navicrawler, Gephi, R.T.G.I. (linkfluence), L’Atelier Iceberg, Linkurious… Pour moi, l’important dans ce chapitre 5 aura été d’essayer de décrire comment une conception commune du web comme système a débouché sur une série de méthodes et d’applications, notamment dans l’univers professionnel et commercial. En retour, chacune des applications imaginées par les jeunes ingénieurs nourrissait le modèle que nous avions adopté. En quelques années, une sorte de petit écosystème technologique a vu le jour, né de ce qui m’apparaît aujourd’hui comme une authentique recherche technologique.

Chapitre5